Bureau d'Accompagnement Numérique DSI - Université d'Artois Contact : moodle@univ-artois.fr Puis il s'empare des ateliers monétaires de Phénicie tels ceux d'Arados, de Byblos et de Sidon. 336 avant J.-C. Philippe de Macédoine meurt assassiné ; son fils Alexandre, dit le Grand, lui succède. Publication date 1850 Topics Roman français Publisher Paris : Franck Leur statut est ainsi proche de celui des cités grecques d'Asie. Mariage de Philippe avec Olympias, sueur du roi Alexandros d’ Épire. Il est possible de dire que chez Alexandre « l'exploration est un prélude à la conquête », comme d'ailleurs chez les Achéménides[26]. Would you like to suggest this photo as the cover photo for this article? Dans un premier temps, Philippe III, son demi-frère déficient mental, et Alexandre IV, son fils posthume, sont proclamés rois de Macédoine, avec pour tuteurs Cratère puis Antipater. Reinado de Alejandro Magno de fr:Bilan du règne d'Alexandre le Grand, da para AB y casi seguro para AD; Imágenes para Commons. Ajouter de nouveaux contenus Add à votre site depuis Sensagent par XML. Celui-ci cède des territoires en dot pour le mariage de sa fille ce qui revient à n'abandonner en aucun cas sa souveraineté sur les territoires concernés. Pour résoudre ce problème, l'auteur note r la durée du règne d'Alexandre et v la durée de sa vie avant d'affirmer que les informations de l'énoncé s'écrivent : r - 5 = v / 4 et r + 9 = v / 2. C'est, avec quelques siècle d'avance, le principe de base de l’indirect rule. De même le phénomène des marées intrigue le roi et son entourage au plus haut point. Fils de Philippe II et d’Olympias, princesse d’Epire, Alexandre voit le jour en juillet 356 avant J.C à Pella, la capitale du royaume de Macédoine. Plus que tout autre peut-être, ce règne fait époque : en se convertissant, à partir de 312, et en donnant à l'Église une place dans de nouvelles structures, Constantin est le créateur de l'empire chrétien, et en ce sens, il se montre plus révolutionnaire qu'Auguste. Cours de 5 pages en histoire antique : Le règne d'Alexandre le Grand à travers ses conquêtes. Histoire d'Alexandre (Zênâ Eskender) , Leuven / Paris / Dudley, MA, Uitgeverij Peeters, 2007. Quant au roi Pôrôs il est maintenu sur le trône et devient le représentant personnel d'Alexandre dans son propre royaume. Les cookies nous aident à fournir les services. -354 Naissance de Cléopatra, sueur d’Alexandre. Comment se termine le règne d’Alexandre Le Grand ? La disparition des Achéménides A. L'historien grec Plutarque rapporte que pendant la nuit d… Enfin le mariage d'Alexandre avec Roxane, la fille d'un noble appelé Oxyartès, permet un ralliement durable de la noblesse perse (du moins d'une partie d'entre elle) car il est perçu comme la preuve d'un engagement durable en Asie. Son décret, peu avant sa mort, demandant le retour des bannis dans les diverses cités grecques en est la preuve et provoque en Grèce continentale la guerre lamiaque. Cette dichotomie s'explique aisément car en Asie Mineure les révoltes sont nombreuses et les satrapes fréquemment contraints à des expéditions militaires. Comment se termine le règne d’Alexandre Le Grand ? Pourquoi porte-t-il le nom d’Alexandre Le Grand ? ». En Macédoine Alexandre a un pouvoir de type féodal avec le soutien des nobles et de l'armée. Mais à l'intérieur de ce cadre satrapique de nombreux princes locaux, alliés d'Alexandre restent indépendants ou autonomes[13]. Elles ne seront intégrées à l'empire qu'après la mort du conquérant lors des guerres des diadoques. Qu'est-ce, sinon une opération de pillage organisée de l'Asie vers l'Europe, que ces prélèvements fiscaux sur les masses paysannes et les droits de commerce qui sont ensuite redistribués aux officiers et soldats d'Alexandre. ○   Boggle. Il accentue sa mainmise sur les cités et intervient dans les affaires intérieures (décret ordonnant en -324 le retour des exilés). Cela s'illustre encore plus lorsqu'en -324, Alexandre fait lire aux Jeux olympiques, par son envoyé Nicanôr, sa fameuse proclamation sur les bannis. Globalement il est cependant possible de distinguer trois degrés de sujétion dans l'empire : l'administration satrapique, les régions de gouvernement indirect et le cas particulier des cités grecques. 8 citations d'Alexandre le Grand - Ses plus belles pensées Citations d' Alexandre le Grand Sélection de 8 citations et phrases d' Alexandre le Grand - Découvrez un proverbe, une phrase, une parole, une pensée, une formule, un dicton ou une citation de Alexandre le Grand issus de romans, d'extraits courts de livres, essais, discours ou entretiens de l'auteur. En réalité le nombre de cités fondées par Alexandre le Grand est proche de la vingtaine[22], 34 si l'on y ajoute quelques garnisons militaires. Photos L'esprit de Noël règne à Limey-Remenauville 25 déc. De plus ces paysans sont astreint à un système de prestation de travail gratuite, de corvées, tels les 10 000 paysans que le satrape de Babylone utilise en -323 pour creuser le canal de Pallacopas. Elles possèdent donc un relatif degré d'autonomie, degré très variable d'une cité à l'autre[15]. Mais Alexandre n'entreprend pas à la suite de cet événement une réelle réforme. Grèce du Nord, un patrimoine encore méconnu du grand public tant les découvertes sont récentes. La bataille du Granique B. Il a été le premier à s’intéresser à la période de la conquête d’Alexandre le Grand. Chypre et Cyrène ont d'excellentes relation avec Alexandre mais sont situées de jure en dehors de son empire. Il est vrai que l'administration de Cléomène est particulièrement efficace, surtout pour lever des impôts[7]. La véritable « purge » à laquelle se livre Alexandre à son retour de l'Inde[10] est révélatrice du comportement de certains satrapes qui visiblement n'attendaient pas le retour du souverain. L'attitude "chevaleresque" d'Alexandre, louée par les auteurs anciens lors du récit de la guerre contre Darius III est à fortement relativiser. Ce cas est valable en particulier pour les satrapies orientales alors qu'en Asie mineure, à l'exception de la Carie, tous les satrapes cumulent les deux autorités. Il semble qu'Alexandre projette d'établir une liaison directe entre Alexandrie-Charax (Spasinou Charax) et Alexandrie comme l'indiquent les missions de circumnavigation de la péninsule arabique confiée en -323 à Hiéron, au départ de la Babylonie, et à Anaxicratès au départ de l'Égypte. Héphaistion et lui en font même un sujet de plaisanteries[5]. Ce projet dénote donc chez Alexandre des vues commerciales ambitieuses. Cela dit il s'agit plus d'une politique fiscale qu'une véritable politique commerciale au sens moderne du terme. E.N.T. Alexandre cherche à restaurer à son profit le monopole royal que Darius Ier avait mis au point dans le golfe. Le roi concède un morceau, somme toute assez réduit, de son domaine à des garnisons et des colons qui assurent la domination des populations rurales asiatiques...et la rentrée des impôts. Il faut y ajouter les coûts militaires de l'expédition (création de nombreuses flottes, recrutement de troupes dont il faut payer la solde....) si bien qu'à la mort du roi il ne reste d'après Justin que 50 000 talents dans les caisses de l'état[28] . Alexandre n'hésite pas à utiliser des méthodes extraordinairement violentes pour écraser une opposition. Todo tipo de bustos; Numismática; Bibliografía y otros recursos. Il a fallu attendre 1977 et la mise au jour à Vergina de plusieurs sépultures royales, parmi lesquelles celle, intacte, de Philippe II, le père d’Alexandre le Grand, pour prendre véritablement conscience du … This entry is from Wikipedia, the leading user-contributed encyclopedia. Buy La Veritable Histoire d'Alexandre Le Grand: 3 (Veritable Histoire de...) 2nd ed. Bilan de L’amour est dans le pré 15 : les larmes d'Alexandre face à Mathieu. Il centralise la correspondance, rédige le journal quotidien de la cour (les «Éphémérides») et règle le ballet des audiences auprès du roi. Ainsi en est-il de ses projets en Inde et dans le golfe Persique. En Phénicie les cités, si l'on excepte le cas de Tyr, gardent leur souverain et leurs institutions. e. Complète la légende en indiquant Alexandre le Grand, Macédoine, conquête de l'empire perse, noces de Suse, sédition d'Opis, mort d'Héphaïstion. Sous son règne mais surtout sous le règne d'Eumène II, la ville subit d'importantes transformations urbanistiques influencées par les constructions athéniennes du temps de Périclès : Le grand autel, bâtiment dédié aux douze dieux de l'Olympe. Search the world's information, including webpages, images, videos and more. L'assureur-vie Swiss Life a terminé le premier semestre 2017 sur une hausse du bénéfice net de 5% sur un an, à 524 millions de francs. Si tant d'écrits ont été consacrés à Alexandre III de Macédoine le Grand, c'est que le sujet n'a pas cessé d'attirer public et éditeurs. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. Chaque expédition est chargée de rendre compte au roi des informations sur les habitants et les productions des régions découvertes[27]. Il est intelligent mais aussi doué de bonnes qualit… Ainsi les dons aux officiers et aux soldats représentent plus de 50 000 talents. J.-C. à Babylone (actuellement en Irak), est un roi de Macédoine et l'un des personnages les plus célèbres de l'Antiquité. 13 juin 323 avant notre ère : la mort d'Alexandre le Grand, un roi à la conquête du monde. Un des moyens utilisé par Alexandre pour contrôler son empire est la création de cités. Une fin de règne troublée Malgré tous les efforts d’Hérode pour éliminer les prétentions de ses rivaux, les neuf dernières années de son règne seront marquées par des luttes de pouvoir internes. 4 oboles X 30 jours X 43 000 hommes = 5 160 000 oboles = 860 000 drachmes = 143 talents. De plus elles ne sont pas dans la juridiction des satrapes. C'est ainsi qu'arrivaient en Babylonie les nombreuses richesses de l'Inde (ivoire, esclaves, épices...). Le bilan du règne… Il fonde plusieurs cités, fortifie Pattala dans le delta de l'Indus. Il est indéniable que pour certaines populations, particulièrement en Asie mineure, la soumission au roi est formelle. Cependant, si l'objectif militaire de l'expédition projetée en Arabie est indéniable, celle-ci s’insère dans un vaste projet d'expansion commercial qui vise à contrôler les routes maritimes entre l'Inde, l'Arabie et la Babylonie. Les jeux de lettre français sont : Artabaze en Bactriane doit céder la place en -328 / -327 à Amyntas, et en Arie Stasanor (un grec) remplace Satibarzane. Les gardes du corps, une dizaine, sont tous macédoniens et forment la garde rapprochée du roi, ceux en qui il a le plus confiance. Alexandre le Grand ou Alexandre III de Macédoine, né le 21 juillet 356 av. Plutarque, Vie d'Alexandre, 15, I. Sur la raison de préférer pour l'armée d'Alexandre les chiffres les plus élevés, voir P. Briant, Alexandre le Grand, p. 44-5. Ce chiffre est à pondérer car il englobe en partie des cités créées par ses successeurs, d'autre part parce que les auteurs anciens qualifient de polis (cité) de simples garnisons militaires. Il découvre les héros de l'Iliade, auxquels il rêve de ressembler. Essai sur la légende d'Alexandre-le-Grand dans les romans français du XIIe siècle Item Preview remove-circle ... Essai sur la légende d'Alexandre-le-Grand dans les romans français du XIIe siècle by Talbot, Eugène. D’un strict point de vue politique, le bilan d’un tel règne est loin d’être négatif. Plus tard la prise des trésors achéménides donne l'occasion d'augmenter les possibilités de frappe, d'autant qu'une partie de cet or et de cet argent n'était pas monétisée. La difficulté continuelle à laquelle est confronté le roi, et plus tard les divers souverains hellénistiques, se pose donc sous cette forme, comment concilier les pouvoirs étendus des satrapes avec le souci d'Alexandre de conserver un pouvoir absolu. Alexandre charge Antipater de contraindre par la force les cités récalcitrantes. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID). De plus le roi et son armée ne dispose pas de stocks, ni de réelle intendance. Il est donc nécessaire de vivre sur le pays. Elles versent bien sûr des contributions et fournissent des contingents mais ne dépendent pas des satrapes. À partir de -330, Alexandre n'exige plus une "contribution volontaire" des cités grecques mais il charge Philoxène en Asie mineure d'intervenir dans les cités si l'ordre macédonien y est menacé. Annoncé par les devins comme l'enfant du destin, Alexandre naît le 22 juillet 356 av. Dans un premier temps, Philippe III, son demi-frère déficient mental, et Alexandre IV, son fils posthume, sont proclamés rois de Macédoine, avec pour tuteurs Cratère puis Antipater. Alexandrie et Alexandrie-Charax doivent ainsi devenir les entrepôts de l'empire où vont s'effectuer les prélèvements royaux. Il est par contre difficile de faire le bilan réel des relations entre Alexandre et l'ensemble des cités grecques d'Asie. Ainsi l'Inde est divisée, au fur et à mesure de la conquête, en trois satrapies[12] qui fusionnent pour partie en -325. À la veille de sa mort Alexandre charge Cratère de raccompagner près de 50 000 vétérans supplémentaires. De nombreux territoires échappent au contrôle direct de l'administration royale et gardent une autonomie, voire une indépendance, de fait ou de droit. Siège de Méthone (sur le golfe de Salonique). Il n'hésite pas à appliquer cette politique à certaines cités grecques, telle Priène[33]. Pour assurer son pouvoir, Alexandre confie aux satrapes[18] des troupes composées de Macédoniens et de mercenaires Grecs. Le service web Alexandria est motorisé par Memodata pour faciliter les recherches sur Ebay. Secrétaire de Philippe de Macédoine, puis d'Alexandre le Grand, il prit, à la mort du conquérant, le parti de Perdiccas. Arrien explique ainsi les buts d'Alexandre : «  Le projet d'Alexandre était de coloniser la côte du golfe Persique et les îles : il jugeait en effet que cette région pourrait être aussi riche que la Phénicie.....En réalité, à mon avis, c'est qu'il était toujours avide de nouvelles conquêtes[34]. Le roi est le propriétaire de la terre (appelée « terre royale ») et les « paysans royaux » reversent à l'administration royale leur surplus. Il reçoit surtout l'appui déterminant (mais qui ne sera pas permanent) de la caste sacerdotale babylonienne, Celle-ci n'a comme seule obligation que de fournir des contingents militaires car elle est exemptée par Alexandre de tribut, Ou biens dans les satrapies orientales au stratège macédonien qui seconde le satrape perse, La fondation, au cours de sa dure campagne de, Les récits de l'époque, dont le traité intitulé, Il reprend à Priène un territoire dont il affirme dans une lettre à la cité « je sais que cette terre est mienne », un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Bilan_du_règne_d%27Alexandre_le_Grand&oldid=79457672, anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. Alexandre accorde le pardon à tous les satrapes qui se rallient à lui et maintient à leur poste, ou rétablit rapidement, un grand nombre d'entre eux. Encore faut-il remarquer que l'histoire du roi macédonien n'est qu'imparfaitement connue, et que les zones d'ombre ont laissé le champ libre aux interprétations – toujours contestables – et aux polémiques, pour n {{::mainImage.info.license.name || 'Unknown'}}, Contrôle des territoires et des populations, La fusion des peuples perse et macédonien, La mise en valeur et l'exploitation des territoires conquis, {{current.info.license.usageTerms || current.info.license.name || current.info.license.detected || 'Unknown'}}, Uploaded by: {{current.info.uploadUser}} on {{current.info.uploadDate | date:'mediumDate'}}. Le droit divin supplante le droit par la naissance ou l'élection.  | Informations Il parait peu probable qu'il ait cru véritablement être un dieu. Mariage de Philippe avec Olympias, sueur du roi Alexandros d’ Épire. C'est cela que conteste Alexandre qui entend être reconnu comme le maître des territoires déjà conquis. L'expédition de Néarque procède de la même ambition. Certains le payent de leur vie, ainsi Kalas, satrape de Petite-Phrygie tué vers -327 dans un combat contre Bas, un prince bithynien. Père et fils ne tardent toutefois pas à se réconcilier et Philippe vérifie la loyauté d'Alexandre lors d'une expédition contre un peuple voisin, les Triballes. Élève du philosophe grec Aristote, il reçoit une éducation soignée. Les accomplissements d'Alexandre le Grand au 4e siècle avant J.-C étaient incroyables. Cet exemple cependant illustre bien toute l'ambiguïté du terme « mise en valeur ». Mais il est convaincu de l'essence divine de sa mission et pense sincèrement qu'il est fils de dieu, d'où l'accès de colère meurtrier contre Cleithos lorsque celui-ci le compare à Philippe II. Il y a chez Alexandre une véritable curiosité personnelle et il n'hésite pas à effectuer plusieurs reconnaissances en haute mer (chose rare à l'époque). Histoire du règne d'Alexandre le Grand. En Asie centrale la conquête reste fragile et Alexandre sait qu'il doit s'attacher la fidélité des nobles perses qui constituaient l'armature administrative de l'empire achéménide. 2 drachmes X 30 jours X … Les pratiques qui guident Alexandre dans sa gestion des satrapies varient fortement. La numismatique d'Alexandre le Grand est l'une des plus ardues qui soit du fait du nombre d'ateliers et de la masse considérable de monnaies qui ont été frappées aux types du conquérant. SERVICES NUMÉRIQUES. Alexandre édifie un port immense sur le golfe Persique (une capacité de plus de 1000 navires) et fait construire une flotte en pièces détachées en Phénicie qui est ensuite montée à Thapsaque, ville située sur l'Euphrate et redescend le fleuve jusqu'à Babylone. Répartition de l'empire d'Alexandre le Grand. L'implantation dans les 34 cités (dont un certain nombre de postes militaires qui sont plus de simples garnisons que de véritables cités), dont la fondation par Alexandre est avérée[1], d'un grand nombre de Grecs permet aussi de résoudre, au moins partiellement le grave problème que pose l'existence en Grèce d'un prolétariat misérable conséquence de la concentration des richesses entre quelques mains[2]. La plus connue est bien évidemment celle de Néarque, le long des côtes iraniennes et dans le golfe Persique, mais il y a aussi les voyages d'Archias de Pella, d'Hiéron, d'Androsthénès de Thasos sur la côte arabe du même golfe (-323). Obtenir des informations en XML pour filtrer le meilleur contenu. Le bilan du règne d'Alexandre le Grand se fonde sur une étude de la gestion politique et économique des territoires conquis ou soumis à son autorité. La politique d'Alexandre consiste en ce domaine à utiliser la monnaie comme arme de propagande (la monnaie dans l'Antiquité en est l'un des vecteurs les plus efficaces) pour imposer son image surtout à destination des cités grecques d'Asie Mineure. La première conséquence des conquêtes est bien sûr la réalisation du plus vaste empire jamais constitué jusqu'alors et qui agglomère à l'empire perse la Macédoine, la Grèce et les confins du nord-est de l'Inde. J.-C. Fils de Philippe II de Macédoine, qui passe pour être de la lignée des Héraclides, il serait aussi par sa mère Olympias un descendant d'Achille.  | Privacy policy Ainsi Oxathrès en Susiane et Atropatès en Médie. Everyday low prices and free delivery on eligible orders. Plutarque rapporte qu'Alexandre disait ne pas aimer Aristote moins que son père, « devant à l'un la vie et à l'autre l'art de savoir vivre ». Alexandre recueille l'héritage achéménide en substituant à la domination perse celle d'une couche sociale, qu'il désire mixte - perse et macédonienne -, au service d'un roi tout puissant. Ce qui semble certain en tout cas c'est qu'Alexandre entend bien exercer les prérogatives royales des Achéménides sur les terres conquises. Cela est la conséquence directe de l'extraordinaire rapidité de la conquête. Le bilan de l'œuvre d'Alexandre le Grand est complexe à réaliser et en premier lieu parce qu'elle est inachevée. Cela dit la confiance d'Alexandre dans ces satrapes n'est pas totale loin s'en faut d’où le partage des pouvoirs civils et militaires qu'il leur impose. Ce contrôle des achéménides s'étant affaibli Alexandre souhaite relance ce projet et s'intéresse surtout à la côte arabe du golfe car celle-ci permet, par le relais de ses ports tels Tylos (Bahreïn) ou Gerrha de rejoindre ensuite la Phénicie que des caravanes peuvent rejoindre. Tout en soulignant l’union sacrée qui règne au sein du club, Verratti a admis que le rendement peut être meilleur et que le PSG cherche encore à retrouver son niveau de la saison écoulée. 4 oboles X 30 jours X 43 000 hommes = 5 160 000 oboles = 860 000 drachmes = 143 talents. Le bilan du règne d'Alexandre le Grand se fonde sur une étude de la gestion politique et économique des territoires conquis ou soumis à son autorité. Qu'est-ce sinon la volonté de s'emparer des profits commerciaux des Arabes au bénéfice exclusif du roi ? La Gédrosie connaît un traitement similaire[20]. Le chancelier (le remarquable Eumène de Cardia) est un grec dont le rôle est primordial. Alexandre espère ainsi en tirer des ressources substantielles afin de mener de nouvelles entreprises de conquêtes[37] Cette politique commerciale est ainsi subordonnée à sa volonté hégémonique. Alexandre n'a pas toujours pris le temps de réduire l'empire perse totalement. Les obsèques d'Alexandre VI, dont presque tous les honneurs funèbres furent supprimés, eurent lieu entre le 4 et le 12 septembre dans la chapelle de la Sainte-Lance, à raison d'une messe suivie de quatre absoutes — prières dites devant le cercueil avant la messe des défunts — chaque jour.. La succession d'Alexandre le Grand, mort à Babylone le 11 juin 323 av. Né en 356 avant J.-C. d'un puissant roi et d'une reine ambitieuse, Alexandre fut l'élève d'Aristote jusqu'à l'âge de 16 ans et devint roi de Macédoine à 20 ans. Ce bilan est pour le moins contrasté et soulève encore bien des interrogations. L'expédition du roi de Macédoine est accompagnée de bématistes, éclaireurs chargés de recueillir les renseignements (topographiques) avant chaque bataille, et de les consigner par écrit. En réalité c'est la présence (ou l'absence) du roi qui conduit certains satrapes à obéir ou à se soulever. -356 Naissance d’Alexandre le Grand (22 juillet). RÉALISATION. Il ne faut pas oublier, au-delà de la fascination que peut provoquer le personnage, que son expédition est une suite sans interruptions de batailles, escarmouches et de massacres. Alexandre est le fils du roi Philippe II de Macédoine. Le bilan du règne d'Alexandre le Grand se fonde sur une étude de la gestion politique et économique des territoires conquis ou soumis à son autorité. ○   jokers, mots-croisés De plus il se considère comme le bras vengeur des Grecs par sa "croisade" contre l'empire perse. ○   Anagrammes Il faut bien entendu y ajouter les revenus classiques qui, comme sous l'empire achéménide, proviennent de l'imposition des masses paysannes. Le nom des mers à proximité de ce royaume. Dès lors, les territoires soumis aux Macédoniens sont systématiquement administrés dans l'objectif de remplir les caisses royales sur le modèle des prédécesseurs achéménides. Nous savons que vers le printemps -331, Alexandre a chargé plusieurs de ses proches de lever spécifiquement des contributions, même faibles, auprès des cités[16] car elles ne dépendent pas des satrapies. En Sogdiane, Alexandre doit prendre plus de sept cités, dont Marakanda, (Samarcande) la capitale, le plus souvent après d'importants combats. Le jeune Alexandre a pour précepteur l’illustre Aristote, qui l’initie à la culture grecque. -355 Soumission de la Péonie (Bulgarie) et de l’Illyrie (Yougoslavie et Albanie). À Babylone il est roi de par la volonté du dieu principal de la cité, Mardouk[4]. Légende d'Alexandre-le-grand au xiie siècle, d'après les MSS. Siège de Méthone (sur le golfe de Salonique). Tous les pouvoirs dont Alexandre est détenteur par héritage ou par conquête sont réunis entre ses seules mains. Ainsi en est-il pour Artabaze, nommé satrape de Bactriane en -329 et qu'Alexandre connaît depuis l'enfance, quand le satrape s'était réfugié (-352) à la cour de Philippe II, et dont la fille Barsine est la maîtresse du roi quelques années[9]. La question centrale est de savoir si Alexandre à un moment ou à un autre a édicté des règles s'appliquant à l'ensemble des cités grecques, au moins d'Asie. 1833, Histoire d’Alexandre le Grand. L'interrogation qui se pose est la suivante : Alexandre a-t-il conçu et appliqué une politique cohérente, systématique de mise en valeur de ses conquêtes ? -355 Soumission de la Péonie (Bulgarie) et de l’Illyrie (Yougoslavie et Albanie). Mais rapidement il prend soin de diviser les satrapies trop étendues. Cela dit il ne faut pas oublier que cette économie monétaire est loin d'être partout présente dans l'empire et que la plus grande part de la population, surtout dans la partie orientale de l'empire, est étrangère à son utilisation. For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for, Note: preferences and languages are saved separately in https mode. Il ne fait guère de doute que lors du déroulement de la conquête les motivations du souverain macédonien sont essentiellement militaires[23], d'ailleurs la plupart de ses fondations sont à l'est du Tigre, même s'il est probable, du fait de leur position stratégique que dans son esprit certaines de ces cités sont appelées à devenir des centres économiques majeurs de l'empire. Cette précision, qui explique pour partie les victoires macédoniennes, est complétée par les nombreuses expéditions de découvertes envoyées par Alexandre. Plutarque, Vie d'Alexandre, 15, I. Sur la raison de préférer pour l'armée d'Alexandre les chiffres les plus élevés, voir P. Briant, Alexandre le Grand, p. 44-5. Lettris est un jeu de lettres gravitationnelles proche de Tetris. Au terme des jeux, en effet, les cités grecques (d'Europe et d'Asie) doivent rappeler tous leurs exilés. Il s'agit en 3 minutes de trouver le plus grand nombre de mots possibles de trois lettres et plus dans une grille de 16 lettres. En -324, le roi Taxilès récupère les pouvoirs du satrape Philippos (Indus moyen) qui vient de mourir et se retrouve donc dynaste et satrape[14]. de la Bibliothèque nationale Item Preview -354 Naissance de Cléopatra, sueur d’Alexandre. Quelques éléments biographiques DANS LES ARTS Alexandre dans les Arts L'homme, bientôt le mythe : sculpture, monnaies DANS LES ARTS (2) Du grand chef Prezi The Science Il exprime très clairement sa position par un geste symbolique, « Il sauta ensuite du navire... signifiant qu'il recevait l'Asie des dieux, comme un territoire conquis à la pointe de la lance (chôra doriktètos) »[30]. Alexandre se servit de ces contes populaires à des fins politiques, faisant référence au dieu plutôt qu’à Philippe quand il évoquait son père. En principe tous les territoires conquis en Asie dépendent de l'autorité du roi mais derrière cette souveraineté totale se cache une grande diversité de statuts et de situations.